Formation « Financer son entreprise » – Cowork In Grenoble

J’ai suivi la Formation « Financer son entreprise » proposée par Cowork In Grenoble.

8265140843_97cfdb0e16_z

Le programme

Avec un format compact et intense (20h de formation sur 2 jours), cette formation différents thèmes relatifs au financement d’un projet entrepreneurial:

  • La levée de fonds
  • Les aides publiques et les prêts d’honneur
  • Le financement participatif
  • Le prêt bancaire
  • La préparation au pitch

Les intervenants sont tous des acteurs du financement des entreprises.

Les acquis

A l’issue de la formation, j’ai:

  • appréhendé les différent composants du montage financier d’un projet de création,
  • appris à  les articuler entre eux pour construire une stratégie de financement,
  • compris comment aligner le plan d’action et la stratégie de financement pour permettre le développement du projet entrepreneurial,
  • construit une compréhension du « marché » du financement par le partage d’expériences de terrain apportées par les intervenants,
  • amélioré mes compétences pour défendre un projet efficacement, notamment au moyen du pitch.

Voir la page de la formation ici.

MOOC « Du manager au leader agile » – CNAM

J’ai suivi le MOOC « Du manager au leader agile », proposé par le CNAM.

Ce cours constitue une introduction au management, à la gestion d’équipe et au leadership. Il permet d’aborder:

  • les mécanismes de la prise de décision,
  • les stratégies de motivation,
  • l’impact du numérique sur l’évolution des métiers,
  • l’agilité nécessaire à tout manager, et
  • les compétences d’un leader.

Voir la page du MOOC ici.

… et voici mon attestation de réussite:

Download the PDF file .

 

CV Directeur Commercial & Marketing

compétences directeur commercial & marketing

En multinationale

Dans la division Télécom d’HP, j’ai obtenu la direction du partenariat avec Nokia Networks à un moment où il était en fort déclin.

En agissant sur la stratégie, le marketing, et les ventes, et en mobilisant les services et la R&D, j’ai pu relancer le partenariat, qui a retrouvé une croissance durable et est devenu le premier contributeur de la division en chiffre d’affaires, avec 50 millions de $/an.

En TPE

Comme entrepreneur, j’ai fondé, dirigé pendant 5 ans, puis revendu en 2014 dans le cadre d’une croissance externe, une société de commerce B2B de Vin qui réalisait un chiffre d’affaires annuel de 4-500 K€, en distribuant des vins de domaines à taille familiale produits avec une démarche respectueuse de l’environnement (vins bio, biodynamiques, naturels).

Je me suis occupé, en particulier, de la stratégie marketing et commerciale et de sa mise en œuvre: Construction et évolution de l’offre (projets, conseil, formation), puis ciblage, prospection, acquisition et gestion de la relation client (150 restaurateurs, cavistes, et traiteurs sur la région Rhône-Alpes).

Proposition d’offre et différenciateur

J’ai développé des compétences pour:

  • Analyser les marchés, par la recherche et le recoupement d’études, mais aussi par l’exploitation des informations de terrain, acquises auprès de clients ou d’autres parties prenantes;
  • Définir une stratégie d’accès au marché en tenant compte de la connaissance du marché, et des caractéristiques du produit et des moyens de l’entreprise;
  • Mettre en place une organisation pour appliquer cette stratégie tout en gardant du recul, en étant capable de l’ajuster si le terrain ou l’écosystème le demandent.

Le fait d’avoir mené ce genre de travail dans des domaines variés m’a apporté une capacité à m’adapter à des contextes nouveaux, et à ajuster la démarche en mobilisant sélectivement des compétences et une expérience développées dans des contextes très différents (types de marchés, tailles d’organisation, mode d’accès au marché).

Voici donc le CV que je propose pour me positionner comme Directeur Commercial & Marketing:

Download the PDF file .

Téléchargez la version PDF du CV ici.

Cession d’entreprise: Les bénéfices d’une approche effectuale.

Le clip ci-dessous, réalisé dans le cadre des « Entretiens du DFR Homme, Organisations et Société de Grenoble Ecole de Management», relate mon expérience de cession d’une entreprise de distribution de vin en 2014.

 

A posteriori, on peut analyser la démarche selon une grille de lecture structurée par les principes de l’effectuation tels que décrits, par exemple, dans le MOOC Effectuation de l’EM Lyon (voir l’article ici):

  1. Démarrez avec ce que vous avez: la recherche du repreneur s’est faite dans l’écosystème proche de la société, notamment ses clients principaux, et sur la recherche d’une continuité des valeurs fondamentales de l’activité, du service apporté aux Clients et du respect des partenariats construits avec les fournisseurs.
  2. Perte acceptable: Dès le début des discussions, il a été posé clairement que la continuité du service aux Clients et le respect des fournisseurs étaient prioritaires, et que la cession n’était pas menée dans le but de maximiser la valorisation de la société. En tant que cédant, j’avais simplement construit un prix minimal acceptable, à partir d’une évaluation comptable des actifs (stock, équipement, poste client, etc.) et une estimation réaliste du fonds de commerce
  3. Patchwork fou: La négociation a principalement consisté à co-construire avec l’acquéreur les projets futurs de l’entreprise, et notamment:
    • En quoi l’acquisition ouvrait l’accès de nouveaux marchés à l’acquéreur
    • Quelles étaient les potentiels de développement identifiés par le cédant mais non explorés
  4. Tirer parti des surprises: La négociation a été rapide, elle s’est faite dans une grande transparence, et nous n’avons pas réellement eu à faire face à des surprises.
  5. Rien n’est inéluctable: Cette cession s’est déroulée dans une période d’incertitude économique forte, pendant laquelle la tendance générale – y compris chez les conseils de l’acquéreur et chez les consultants ou experts que j’avais consultés – était plutôt au status quo. La co-construction du projet futur de l’entreprise (patchwork Fou) combinée à la flexibilité sur la valorisation de la société (perte acceptable) ont permis de finaliser la transaction.

Management interculturel dans un contexte de partenariat

Le clip ci-dessous, réalisé dans le cadre des « Entretiens du DFR Homme, Organisations et Société de Grenoble Ecole de Management », relate mon expérience en tant que responsable du partenariat technologique stratégique entre HP Telecom et Nokia Networks, de 2003 à 2006.

Il évoque différents aspects du management interculturel:

  • différences de cultures métiers (Marketing, R&D, manufacturing, etc.)
  • différences de cultures nationales (France, Finlande, etc.)
  • différences de cultures d’entreprises (HP, Nokia)

 

Cet épisode de mon parcours professionnel à également fait l’objet de plusieurs interventions dans le cours de Sociologie des Partenariats de l’INPG-ENSGI, à Grenoble. Des exemples de ces interventions sont accessibles ici.

Enfin, ce travail de gestion de partenariat a alimenté des réflexions menées avec une société de conseil en management spécialisée dans la «différenciation par l’excellence relationnelle et la création de valeur pour les clients».

E-commerce: L’expérience d’une TPE

J’ai réalisé une intervention / partage d’expérience le 15 avril 2014, dans le cadre d’une formation « Finance pour non financiers » organisée par le CEFMD à Saint Martin d’Hères.

Il s’agissait d’expliquer comment intégrer la stratégie, les opérations, la planification et le suivi d’un projet e-commerce pour une TPE.

Les échanges avec un groupe d’une douzaine de porteurs de projet, créateurs et gérants de TPE ont été conviviaux et riches.

Voici la trame de l’intervention:

Download the PDF file .